Nous poumons nous rendre compte que la vie de St Joseph, même si nous ne la connaissons que très peu, est une vie très bouleversée. La rencontre de Dieu n'est jamais de tout repos et nous faisons tous l'expérience de toutes les remises en cause que nous sommes amenés à faire dans l'accueil de l'évangile N'est-il pas vrai que lorsque nous aimons quelqu'un, nous ne savons jamais où cela nous emmènera. Or il y a en nous une espèce de paresse qui nous rend plus difficile la conversion que nous sommes appelés à faire tout au cours de notre vie. Nous aimerions mieux, souvent, que les choses ne changent pas et que nous ne soyons pas toujours obligés de transformer nos manières de faire et de penser. Nous n'aimons pas que ça change. Et il faut bien reconnaître que si nous nous contentons de répéter les mêmes choses, cela nous donne un certain confort, une certaine tranquillité. Aujourd'hui, le monde et l'Église sont amenés à vivre de façon différente. Les situations évoluent et nous nous trouvons en face de nouvelles responsabilités. Puisque c'est à travers la vie des hommes que Dieu nous fait signe, nous sommes donc invités à prendre en compte ces nouvelles situations dans lesquelles vivent les hommes Ainsi nous serons appelés à revoir notre manière de réagir et notre manière de penser. Dans sa manière de faire face à une situation tout à fait inattendue Joseph garde le cap sur ce qui lui paraît fondamental. Ce qui est intouchable pour lui, c'est le respect de l'autre et la confiance en Dieu. Tout le reste peut être bousculé, changé, là, il ne tergiverse pas : Il respecte Marie et il fait confiance en Dieu. Sûrement que dans notre conversion de carême, nous poumons nous accrocher à cette manière d'être. Et je pense que les questions que nous pose l'actualité pourraient être réfléchies en gardant ces deux attitudes. Les questions de l'Euthanasie et de l'homosexualité qui font l'objet d'immenses débats dans les campagnes électorales pourraient sans doute avancer si le respect de l'autre, même si cet autre nous paraît très différent, reste premier et si nous avons confiance en ce Dieu qui aime tous les hommes. Face à cette situation complexe, nous pouvons nous adresser à St. Joseph pour qu'il nous permette nous aussi de ne pas juger et de faire confiance à ce Dieu qui nous a donné son Fils Jésus afin que nous soyons sauvés de la violence de la haine, de la guerre .

L'Evangile nous dit que c'est en songe que Joseph a compris ce qu'il avait à faire. Nous, aujourd'hui, nous avons pris du recul par rapport à notre vie ordinaire et nous sommes sur la montagne pour réfléchir et prier.

Mais, tout à l'heure nous redescendrons, nous rejoindrons nos familles, nos villages, nous ne pouvons pas rester ici en dehors de la réalité. Que cette expérience de pèlerinage nous aide à garder l'équilibre dans nos vies. Notre vie ne peut pas être que célébration, nous le constatons chez les moines, nos voisins d'Aiguebelle. Ils ont une vie équilibrée entre leur travail, leur temps de repos et le temps de célébration. Celui que nous fêtons en ce jour, s'il a pris sa décision dans sa conscience et dans sa relation à Dieu n'est pas resté là sans rien faire, puisqu'il a pris la décision de partir en Egypte pour protéger sa famille. Si nous avons la chance aujourd'hui de vivre un temps fort ici à Roussas, nous avons aussi le devoir d'agir et d'être témoins dans le monde des hommes qui est le nôtre. Notre vie ecclésiale doit être équilibrée pour nous aussi. Nous ne pouvons pas seulement vivre en prière, les hommes ont besoin de voir des croyants. L'Eglise n'est pas faite pour les chrétiens mais elle est celle qui témoigne au monde de la Bonne Nouvelle. N'est-ce pas une erreur aujourd'hui que nous avons tendance à faire. Nous voudrions que l'Eglise soitbien vivante et bien organisée et que les chrétiens y soient nombreux. En fait, ce n'est pas le but de l'Eglise d'être puissante ou en capacité d'être présente partout dans le monde. Ce n'est pas pour elle et pour les chrétiens que l'Eglise est voulue par Jésus-Christ? Elle est voulue pour que la Bonne Nouvelle soit donnée au monde. Comme Joseph a donné Jésus au monde, soyons nous aussi des pèlerins qui portent par leur vie le témoignage d'une Bonne Nouvelle qui s'adresse à tous les hommes.

  • Derniere Modification: jeudi 05 septembre 2019, 09:43:35.